jeudi 5 novembre 2020

 Rapport Gardèche janvier  septembre 2020


2020. Année particulière avec la Covid 19 qui marque une pause dans nos sorties. Confinement oblige.

En dehors de cette période, on ne reste pas inactifs.

Réseau BM: environ 40h de relevés topo  dans la nouvelle galerie, avant le confinement. Je mets à profit ce dernier pour dessiner la topo au 1/250 ème, avec un maximum de détails grâce à cette échelle. Entre deux, quelques petites premières complémentaires, toutes aussi exceptionnellement concrétionnées, dans d'étroites galeries annexes de ce réseau.


Aven B2. Deux sorties: une tout début janvier, puis une en juillet avec Fred.

Changement de chausses pour Fred.
J'avais gardé pour lui deux possibilités de premières en prévision de sa venue.
La première au fond de la cavité dans une zone de soutirage: une mini escalade sans prise avec des parois hyper grasses. Le genre de truc que je n'aime pas 😕
 
              Paroi recouverte d'argile.                                       Fred dans la diaclase.
J'ai d'ailleurs planté un barreau extractible pour faciliter la montée. J'espérai une belle diaclase, hélas au bout de 6 mètres de progression, Fred est arrêté sur rétrécissement. Je regrette pour lui.
La seconde, juste avant le haut de la grande montée. J'avais déjà pénétré dans cette diaclase, mais m'étais arrêté sur une belle concrétion qu'il aurait fallu casser pour continuer. J'envoie Fred en premier qui s'arrête au même endroit et n'ose continuer. Il préfère me laisser l'initiative ! Finalement, j'arrive à passer sans casser la concrétion mais des petites lames de roche sur le côté. Hélas que pour 4 mètres avec là aussi le rétrécissement impénétrable.

Aven de la Piscine.  Sur sa courte période de vacances, Fred me consacre 4 journées à faire de la manutention dans cet aven. Vu la profondeur de 5 mètres atteinte précédemment dans celui ci, il n'était plus possible de remonter les gamates de terre et pierres sur un plan incliné. Il fallait une autre formule, une autre étape. La solution: un treuil électrique sur portique. Récupération et remise en état d'un ancien portique de balançoire et adaptation des fixations du treuil à démonter après chaque séance. Nous voilà prêt pour de nouvelles extractions dans de bonnes conditions de travail. 
(Pour rappel, l'aven est dans une propriété privée clôturée. Une seconde clôture et un filet protègent le site de tout accident des enfants des propriétaires; l'aven n'est qu'à environ 30m de la maison).
La première séance a été consacrée à la mise en place de l'ensemble et la remontée de 35 gamates seulement.
Fred au déballage.
     On s'installe.

Finalement en 4 séances, soit environ 25 heures, c'est un peu plus de 300 gamates  remontées, soit environ 5 tonnes de pierres et d'argile, sans trop de fatigues et en chargeant plus les gamates.

                                  
    Vues du fond. Les parois marron sur la 2de photo correspondent à la désobstruction effectuée.

Un super merci à Fred pour sa disponibilité, qui a permis d'abaisser la moitié du fond de l'aven sur 1,50 mètre. Au cours de cet abaissement, nous avons vraisemblablement fait sauter un bouchon d'argile, libérant en une 1/2 heure une importante arrivée de CO2 qui a remplie le fond sur 1 mètre de haut. Un mois plus tard, ce niveau était inchangé. Impossible d'allumer un briquet. Il faudra pour l'avenir envisager un aspirateur - ventilateur.

Courant février, profitant d'aller récupérer un outil à J.B dans le B15, je bartasse ensuite et trouve un départ le F2 entre des affleurements. Le F1 trouvé un peu avant n'avait rien donné.
                       Le F1 Entrée                                                        Le F2 Entrée
Avec quelques pailles et deux séances, je descend après force extraction de pierres et terre de quelques mètres sous un plafond en pente du style du B15, mais avec beaucoup de racines.
Le plafond descendant.
Ce ne sera pas gagné au vu du remplissage. Il me faudra y retourner à l'occasion et avancer encore d'un mètre pour voir précisément le fond coincé entre plafond et sol; il y a peut être une suite invisible pour le moment.
A une centaine de mètres de ce F2, un autre départ F3 avec deux mini ouvertures dans les roches. A voir éventuellement, mais sans conviction.
Petit départ du F3!

Enfin entre un affleurement rectangulaire, un léger affaissement de quelques centimètres attire mon attention. Un léger soutirage ? Après deux courtes séances de vidage poignée par poignée de ce qui apparait être un puits étroit, je dois abandonner à -0.90m (!) car au vu de l'étroitesse du puits, je n'arrive plus à atteindre la terre au fond.
Le puits étroit vu de dessus.
Au fond à gauche: un semblant de départ de voûte ou un simple creux de la paroi ?

Gorges de la Cèze. Il y a plus de 30 ans j'avais trouvé un puits impénétrable dans un rang de rochers d'un camping. Je l'avais retrouvé quelques années plus tard, puis complètement perdu. Je retombe dessus par hasard cette année et j'y emmène un spéléo du camping qui m'avait contacté. On agrandit le petit puits, je m'y glisse car il a décliné l'invitation d'y aller le premier. Finalement le fond débouche sur un boyau impénétrable avec petit courant d'air. Et pour cause à quelques mètres du puits: 2 entrées avec beaucoup de terre devant l'entrée. On dégage un bloc je pénètre, mais une forte odeur d 'excréments me confirme qu'il s'agit d'un trou de blaireau. Je n'insiste pas à cause des puces possibles.

 
          Le puits avant agrandissement.                                    Parti pour deux mètres !
                                                                              Un trou de mulot est parfois plus prometteur.

En dehors de nos découvertes dans la grotte de Barjac, je ne peux pas dire que 2020 sera une bonne année.  

Nouvelle série de photos du Réseau B.M (prises avec téléphone  ou petit appareil photo) avec pour thèmes: draperies, voiles, papillons, colonnes, colonnettes et petits ensembles.
Au fil des photos, vous constaterez que beaucoup d'endroits sont inaccessibles ou difficiles d'accès sans casse. Quant aux petits détails ( excentriques, papillons etc...) ils sont en règle générale en dehors du cheminement, et protégés devant par une densité d'autres concrétions; donc à risques pour les atteindre

Très grande draperie blanche dans un ensemble de stalactites.

Draperie avec cristallisation.

Voile.

Mille feuilles de draperies.

Grande draperie rosée devenant stalactite.

La grande muraille de Barjac.

Dents de scie.

Draperie avec excentriques.

Le fameux Arum (1,50m).

Draperie avec même dégradé de couleurs que l'Arum.

Draperie corrodée.

Grande draperie.

Différents types côte à côte.

Suite de draperies colorées.


Draperie jouxtant la pomme de pin.

Voile fine ambrée.
Voile-stalactite.
Le Papillon.

Ensemble varié.
Très belle voile.
Voile dent de requin.
Autre forme.

Voile ambrée.

Papillon.

Formation déroutante.

Voile long.

La Pagode.

Colonne épineuse.

Le grand Cactus.

Le Kébab.

La Tour de Babel.

L' Ovni.

Statue: Homme nu assis de dos.

Un ensemble.

Autre ensemble.

Variété.

Différentes colonnes.

Bel ensemble coloré.

Grande Pomme de Pin recouverte.

Grand lustre  en porte à faux devant grosse colonne.

Massif de grandes colonnes.

Grande coulée colorée.

Colonnes recouvertes.

Pièce montée.

Colonne-chapiteau et suite de longues draperies.

Ensemble colonnes et fistuleuses.

Ensemble de colonnes jointives avec disques centraux.

Grande colonne.

Groupe de colonnes avec disques.

Alignement de colonnettes.
Derrière une suite possible. Qui oserait casser cet ensemble pour passer sans certitude de la suite?

Gour aux Balustres. Couleur anisée en dégradé.
Ici aussi au fond suite possible...

Défilé de colonnettes en zone sensible.

Zone tout aussi délicate.

Et là alors !

Très bel ensemble de dégradé de couleurs du blanc au noir.

La grande tordue.

Le Baiser de Calcite.

Femme Totem dans le maxi parterre de choux fleurs & sapins.
Parterre où il est difficile de poser les pieds.

Baïkonour.

Ensemble de colonnettes.

Autre ensemble.

Très fine collerette rosée sur colonne.
(Le rosé n'est hélas pas rendu sur la photo...)

Le Green. Manque la balle de golf et le gazon!
Ici aussi au fond une suite possible en s'engageant sur ce sol gras et en cassant tout !!!

Colonnettes - cactus.

Zone très basse avec nombreuse casses anciennes soudées au sol.

Colonne - vérin.

Paroi couverte de colonnettes.

Chemin étroit entre colonnes et fistuleuses.

Le Gardèchti.